• Le loup et les chiffres

    Pendant certaines périodes chiffrées, le loup ne peut commettre de méfaits. 

    En Berry, on croit que le loup est neuf jours badé (ouvert) et neuf jours fermé, ce qui signifie que pendant neuf jours il a la mâchoire libre et mange tout ce qu'il rencontre et que pendant les neuf jours suivants, il ne peut desserrer les dents et se trouve condamné à un long jeûne. Dans quelques villages de cette région, les bergères affirment que "le loup est à craindre que dans les dix-huit jours durant lesquels il se nourrit de chair et de sang, "trois mois sur l'herbe et trois mois sur le vent". La durée de ces périodes se base sur le chiffre 3 qui régit le calendaire lunaire. De plus, le loup ne voit pas lorsqu'il y a clair de lune et le brouillard devient favorable à ses déprédations.

    Parfois, le chiffre 7, symbolique, apparaît comme repère : "si le jour de la Saint-Georges, le loup parvient à saisir un mouton, il en prendra un pendant quatorze jours de suite, sans qu'on puisse l'en empêcher. Dans ce cas, il ne mange pas la chair, il ne fait que boire le sang".

    TETE LOUP


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :